Bol tibétain : un instrument de musique aux vertus thérapeutiques

Le bol tibétain est un instrument de musique ancestral, d’origine asiatique. Longtemps utilisés pour les soins énergétiques et thérapeutiques, le bol chantant reste avant tout un instrument de musique. Il a gagné en popularité pour les mystères qu’il renferme. Les détails sur le bol tibétain et ses particularités musicales. 

Qu’est-ce qu’un bol tibétain ? 

Le bol tibétain est avant tout un instrument de musique. Il appartient aux instruments à percussion ayant la forme d’une cloche renversée ou la forme d’un bol. Pour en savoir plus, voir le site de l’éditeur. Le bol chantant est traditionnellement fabriqué avec un alliage de 7 Métaux : 

Avez-vous vu cela : Quels sont les campings de Royan qui proposent des croisières et des sorties en mer ?

  • L’or. 
  • Le mercure. 
  • Le plomb. 
  • L’argent. 
  • L’étain. 
  • Le cuivre. 
  • Le fer. 

Ces 7 métaux seraient reliés avec les 7 chakras de l’Hindouisme qui sont présents dans le corps. Grâce à un Maillet ou une Mailloche, le joueur pourra alors faire chanter le bol. Il s’agit d’un bâton souvent recouvert de cuir ou de feutre qui permet au joueur de percuter ou de frotter le bord du bol. Le métal rentre ainsi en vibration pour résonner et occasionner une note de musique en fonction du diamètre et du poids du bol tibétain. Ce dernier n’est pas posé au sol, mais plutôt porté par le musicien dans sa maison ou placé sur un coussin de tissu en forme d’anneau. Cette condition est indispensable pour assurer la bonne diffusion des vibrations. 

Un instrument de puissance vibratoire

Dans la tradition tibétaine, le bol tibétain permettait aux chamans de communiquer avec le monde de l’au-delà, d’invoquer les esprits et de se connecter avec l’énergie de l’univers. Il permettait d’accompagner les personnes mourantes durant leur dernier voyage sur terre. L’histoire du bol tibétain remonte à des années lumières avant Jésus Christ. Il est reconnu pour être une source de bien-être et pour être un véritable objet culte pour les amateurs de méditations et de yoga. Le bol chantant émet une vibration sonore lorsqu’il est gratté, frappé ou secoué. Le son produit par le bol tibétain dépendra entièrement de sa taille et de sa composition. Si l’instrument est de petite taille, il produira des sons aigus. S’il est grand, il générera des sons graves. Lorsqu’une fois fabriqué, le bol chantant ne peut plus être accordé. Il faut alors choisir le modèle avec soin et en fonction de ses besoins. 

A lire également : Découvrez le meilleur coffret dégustation de whisky

Savoir jouer les sons avec le bol tibétain

Ici, il n’est pas question de jouer des notes de musique, mais de faire produire des vibrations sonores. Pour produire des sons, il faut sans doute utiliser un bâton spécifique, qui peut être un Maillet ou une Mailloche. Ce bâton viendra frapper directement l’instrument de musique asiatique sur le bord extérieur du bol. Des vibrations sonores se produiront et le bol servira de caisse de résonance. La puissance des vibrations pourra dépendre de la force à laquelle on frappe le bol. La seconde implique le bol tibétain par frottement. L’idée est simple, on utilise un maillet pour frapper la paroi extérieure du bol. On nomme ce geste l’impulsion. Il suffit ensuite de frotter le bol avec le Maillet en suivant le rebord de l’objet, notamment sur sa partie extérieure.